Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pourquoi Ce Site...

  • : Les P'tites Mains Dans les Grandes - Pour soutenir et embellir le lien enfant-parent.
  • Les P'tites Mains Dans les Grandes - Pour soutenir et embellir le lien enfant-parent.
  • : Les P'tites Mains Dans les Grandes est une asssociation de familles dont l'objectif est de soutenir et d'embellir le lien enfant-parent. Nous mettons en place des ateliers d'activités, d'échanges et de partage...toujours dans la joie et le plaisir de se rencontrer !
  • Contact

Partageons et vivons!

 

logo final


Nous vous invitons à venir participer au forum des PMDG, où se passent :

Organisation, inscription aux ateliers, discussions, échanges...

Cet espace est pour vous !

La page Facebook

   

Où se retrouver?...

Le siège de l'association se trouve en Nord Seine et Marne.
Les rencontres se feront donc principalement dans ce domaine géographique.
Beaucoup d'ateliers se déroulent au sein de la Maison Pour Tous de la ville de Villeparisis (77270).
12 avril 2010 1 12 /04 /avril /2010 14:52

Et si on s'occupait de soi avant d'aller mal?....

 

Et si l'hygiène de vie serait de s'accorder du temps pour soi, certe, mais aussi porfiter du savoir des autres, de la connexion entre individus pour charger régulièrement ses batteries?...

 

Et puis, si la maladie n'était plus une des multiples images de la mort?

Et si c'était l'image de ce qu'il y a à améliorer, à changer en nous, un langage de notre corps, pour nous approcher toujours plus vers l'harmonie et le bien être?.... Catalyseur de notre construction personnelle...

Saviez-vous qu'en chine, autrefois, les médecins avaient pour mission de garder en bonne santé leur client, au point où, lorsque le client tombait malade, on disait que le médecin avait échoué ! Ce dernier devait alors payait lui-même les soins dont son client avait besoin pour se rétablir!

...    

Voilà aujourd'hui une réflexion très importante que j'entame sur ma profession. L'ergothérapie au service des personnes handicapées, dont l'environnement n'est pas ou plus adapté à elles. Oui... Mais encore...

L'ergo-thérapie.

Apporter du soin à la personne en demande.

S'occuper de.

Accompagner.

Soutenir.

 

A y réfléchir, ces termes sont tout à fait "adaptables" à toute personne, qu'elle soit malade ou non, en déficience ou non!

A y réfléchir, le soin de l'autre porte des notions, des idées, qui devraient être disponibles et offertes à tous quelque soit son chemin de vie, ses problématiques, ses quêtes personnelles...

 

Bien sûr que cela n'enlève en rien aux besoins d'accompagnement qu'ont les personnes souffrant de psychose, ou les victimes d'accidents de la route. Bien sûr l'ergothérapie reste à mon avis une des professions toujours de circonstance. Et  il n'y a en cela aucun hasard : l'ergothérapie adapte et s'adapte.

 

Voilà.

Et vous savez comment cela m'est venu?

Mes enfants! La parentalité consciente! La prise de conscience que ce que j'apportais aux enfants handicapés était tout à fait adaptable aux besoins d'éveil, d'épanouissement et d'apprentissage de mes propres enfants.

Quelle évidence!

 

L'ergothérapie, non plus un soin mais un élément de l'hygiène de vie!

 

J'entends par là ce que j'ai pu constater dans mon travail en psychiatrie. Mes collègues du milieu "fonctionnel" comme on dit, c'est-à-dire dans les centres de rééducation par exemple, y verront peut-être autre chose.

Bien qu'à y réfléchir, les visions de Montessori par exemple, adaptant tout matériel de manière fonctionnelle pour la taille, l'âge d'évolution de l'enfant.(...) y mettait déjà les deux pieds...

 

Alors, c'est un appel à vous, Messieurs et Mesdames les thérapeutes! Faut-il encore continuer d'attendre la maladie ou l'accident pour que chaque individu puisse profiter de nos compétences et apprendre ou avoir l'occasion de prendre soin de lui ??!

 

Hygiène de vie alimentaire...

Hygiène de vie mentale...

Hygiène de vie émotionnelle...

 

A bon entendeur, salut!

Amélie

Partager cet article

Repost 0
Published by Amélie - dans l'ergothérapie
commenter cet article

commentaires