Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pourquoi Ce Site...

  • : Les P'tites Mains Dans les Grandes - Pour soutenir et embellir le lien enfant-parent.
  • Les P'tites Mains Dans les Grandes - Pour soutenir et embellir le lien enfant-parent.
  • : Les P'tites Mains Dans les Grandes est une asssociation de familles dont l'objectif est de soutenir et d'embellir le lien enfant-parent. Nous mettons en place des ateliers d'activités, d'échanges et de partage...toujours dans la joie et le plaisir de se rencontrer !
  • Contact

Partageons et vivons!

 

logo final


Nous vous invitons à venir participer au forum des PMDG, où se passent :

Organisation, inscription aux ateliers, discussions, échanges...

Cet espace est pour vous !

La page Facebook

   

Où se retrouver?...

Le siège de l'association se trouve en Nord Seine et Marne.
Les rencontres se feront donc principalement dans ce domaine géographique.
Beaucoup d'ateliers se déroulent au sein de la Maison Pour Tous de la ville de Villeparisis (77270).
23 juillet 2010 5 23 /07 /juillet /2010 12:29

Linguiste et maître de conférences à l'E.H.E.S.S., Pascale Haag est également titulaire d'un certificat de maître praticien en hypnose ericksonienne. Nathalie Roudil-Paolucci est titulaire des certificats de maître praticien en PNL et en hypnose ericksonienne, et de praticien en hypnose classique.

 

Si vous avez un peu naviguer sur le blog, vous avez peut-être compris mon intérêt pour cette approche. En effet, pour en avoir ouvert la porte lors de mes grossesses et accouchements, ma curiosité ne cesse de m'emmener toujours un peu plus loin sur ce chemin...

 

De vadrouille donc sur le forum france-hypnose, me voilà engagée dans des dialogues tous plus intéressants les uns que les autres, notamment avec Pascale HAAG, personne très riche de par ses réflexions, ses expériences, ses recherches et découvertes.

 

C'est avec une grande gentillesse qu'elle m'a autorisé à communiquer dans le blog des P'tites Mains Dans les Grandes, une définition de l'hypnose qu'elle et sa collègue, Nathalie Rouldi-Paolucci ont récemment écrit. Pour en savoir plus, n'hésitez pas à découvrir leur livre édité chez le Cavalier Bleu : l'Hypnose.

 


http://www.lecavalierbleu.com/images/30/v_book_978-2-84670-300-0.jpg

L’hypnose est un processus mental ordinaire et spontané que l’on nomme également « transe quotidienne commune », selon l’expression de Milton Erickson common everyday trance. Elle se manifeste lorsque l’attention consciente « décroche » et fait parfois perdre momentanément la notion du temps. Cela se produit plusieurs fois par jour, en alternance avec des périodes de vigilance, et ces phases, indispensables à l’équilibre psychique et organique, sont liées aux rythmes biologiques appelés cycles ultradiens

L’état hypnotique s’active spontanément dans les circonstances aussi diverses que la rêverie, l’absorption dans un livre ou un film, l’ennui, la stupéfaction, la peur. C’est alors que des activées physiologiques et mentales spécifiques prennent le relai, favorisant l’activation de ressources inconscientes.

L’hypnose, un phénomène induit

Cet état modifié de conscience peut être suscité délibérément, seul ou avec l’aide d’un tiers. L’état d’hypnose se caractérise alors par des phénomènes sensoriels et perceptuels, ainsi que par une augmentation de la suggestibilité. Différentes pratiques coexistent.

L’hypnose classique, provoquée par des suggestions* directes, dans un cadre où la figure de l’hypnotiseur impressionne le sujet. Efficace par son caractère saisissant, mais pas toujours très respectueuse de la personne, dans la mesure où elle repose sur une relation de domination.

L’hypnose ericksonienne, issue de la pratique de Milton Erickson, plus permissive, qui recourt largement, avec souplesse et bienveillance, à la suggestion*  indirecte et aux procédés de la métaphore.

La nouvelle hypnose, largement inspirée par Erickson, mais ainsi nommée parce qu’elle s’oriente davantage vers le « développement personnel » ; les praticiens de la nouvelle hypnose affirment parfois utiliser une « technique plus vaste que celle que pratiquait Erickson ».

L’hypnose conversationnelle, induite sans induction formelle, au cours d’un échange qui ressemble à une conversation ordinaire et où le thérapeute provoque une transe très légère par de subtiles suggestions. Fréquemment utilisée par Erickson.

L’auto-hypnose, pratique de l’hypnose sans le concours d’un praticien. Le sujet assume à la fois  la fonction d’opérateur et celle de sujet, se faisant à lui-même des suggestions.

Toute hypnose est une forme d’autohypnose. Cet état est toujours créé, dans le cadre thérapeutique, avec le consentement du sujet."

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Amélie
commenter cet article

commentaires

formation hypnose 15/05/2013 18:35


Un bonjour au passage sur votre blog pour vous remercier des informations qualitatives que vous diffusez